Présentation de l’école de la deuxième chance

L’École de la Deuxième Chance en Seine-Saint-Denis accompagne en alternance de jeunes adultes de 18 à 25 ans sans diplôme ni qualification mais avec une forte motivation, vers un métier choisi.

Chaque parcours est individualisé et propose : élaboration d’un projet professionnel, développement et validation de connaissances générales , et de compétences professionnelles et socioprofessionnelles.

L’E2C93 est la première école d’Ile de France au regard de son antériorité et du volume de stagiaires accompagnés.
Labellisée par le réseau E2C France (via l’Afnor), elle accueille plus de 600 jeunes par an sur ses quatre sites de La Courneuve, Bobigny, Rosny-sous-Bois et Sevran.

Historique

De nombreux jeunes sortent du système scolaire sans diplôme ni qualification et ne parviennent pas à trouver un emploi. Or, les entreprises peinent à recruter, notamment sur les postes de première qualification.

C’est à partir de ce double constat et en s’inspirant du concept d’Ecole de la Deuxième Chance élaboré par Madame Edith Cresson, que Georges Guilbert, alors Président de la C.C.I.P. délégation de Seine-Saint-Denis, crée, en novembre 2001, avec le soutien d’un ensemble de partenaires, l’Association Ecole de la Deuxième Chance en Seine-Saint-Denis.

Dès avril 2002, un premier site s’implante à La Courneuve, grâce à l’engagement actif de son maire, Gilles Poux.

Établissement public territorial, Plaine Commune permet l’ouverture d’un deuxième site à La Plaine-Saint-Denis, fin 2002.

Séduit par le dispositif, Claude Pernes, maire de Rosny-sous-Bois, met à disposition des locaux municipaux. Un troisième site voit ainsi le jour en 2004.

Enfin, suite aux émeutes de 2005 et en réponse aux besoins des jeunes du nord-est du département, est créé le quatrième site à Sevran, grâce au soutien du syndicat intercommunal SEAPFA. «En 2016, le site de La Plaine-Saint-Denis est remplacé par celui de Bobigny, sur le territoire d’Est Ensemble».

Le choix d’implantation de ces quatre sites, au cœur de la cité et à proximité d’un bassin d’emplois, et proches d’un accès aux transports urbains, permet de couvrir l’ensemble des besoins du département.

Gouvernance

Conseil d’administration

L’École de la Deuxième Chance en Seine-Saint-Denis (E2C93) est administrée par un conseil d’administration qui définit les orientations stratégiques de la structure et où siègent l’Etat, le Conseil Régional d’Ile-de-France, le Conseil Départemental de Seine-Saint-Denis, les villes partenaires (La Courneuve, Rosny-Sous-Bois) la CCI Paris Région Ile-de-France, la CCI Seine-Saint-Denis, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, des chefs ou représentants d’entreprises, la Caisse d’Allocations Familiales de Seine-Saint-Denis, l’établissement public territorial, Plaine Commune  et le syndicat intercommunal SEAPFA.

Au 31/12/2017, son Bureau est composé ainsi :

– Présidente : Marie-Christine DURAND
– Vice-Président : Sébastien CONSTANT
– Trésorier : Frédéric MALLOZZI
– Secrétaire : Manuèle LEMAIRE

La direction de l’École est assurée par son Directeur Hervé COUÉ.

Télécharger les statuts au format pdf

Comité de pilotage

Un comité de pilotage réunit chaque année des partenaires reconnus pour leurs compétences en matière d’éducation ou d’insertion, et désireux de s’investir dans l’évolution de l’école.

En apportant son expertise, ce groupe de réflexion permet ainsi d’éclairer les décisions du Conseil d’Administration.

Y participent, outre les institutions siégeant au Conseil d’Administration, diverses institutions publiques : la Préfecture de Seine-Saint-Denis, l’Éducation Nationale, la DIRECCTE Île-de-France et son Unité Territoriale de Seine-Saint-Denis, le Pôle Emploi, l’établissement public territorial (EPT) Est-Ensemble, la CGPME 93, le Medef Est et Ouest Francilien, des représentants d’entreprises et des personnalités qualifiées.

Les chiffres clés

 

Activité

Avec une capacité d’accueil de 600 places par an, l’E2C93 a accompagné, depuis sa création, plus de 4800 stagiaires.

Résultats

Plus de 60 % des stagiaires trouvent une issue positive : 55 % poursuivent vers une formation qualifiante ou diplômante, 15 % s’orientent vers l’alternance (contrats de professionnalisation ou d’apprentissage), et 45 % trouvent un emploi direct.

Parcours

Les deux tiers des stagiaires nous sont adressés par les missions locales.
La durée moyenne du parcours (hors sorties en période d’essai) est de l’ordre de 6 mois.

Budget

L’E2C93 bénéficie du soutien financier de divers partenaires publics et privés :

Télécharger le bilan d’activité 2017