Je ne pense pas donc sexiste » a été réalisé dans le cadre de l’atelier de philosophie de l’école de la deuxième chance de Seine-Saint-Denis. Le dialogue, écrit à la manière de Platon par les stagiaires de l’école avec leur formateur en philosophie, tente de déconstruire l’idée selon laquelle les femmes seraient « par nature » destinées à certaines fonctions sociales.

Ce film a reçu le premier prix au concours « Buzzons contre le sexisme » organisé par l’association Matilda Education, ainsi qu’un prix à venir du festival « femmes en résistance » ‘Arcueil.